Un gouffre sous mon lit

Un gouffre sous mon lit
Pierre Labrie
Poésie



Un gouffre sous mon lit, poésie pour ados, Soulières éditeur, coll. «Graffiti +», no. 89, 2014.ISBN : 978-2-89607-275-0

Prix littéraire des enseignants AQPF-ANEL 2015 - catégorie poésie

Grand Prix de littérature jeunesse de la Montérégie 2015

Sélection 2015-2016 de Communication-Jeunesse (fiche) 

Œuvre en couverture : Jacques Payette.

Argumentaire du livre : Télécharger le pdf


Extraits de la critique :

-->
«Alice a perdu sa mère. Elle réunit alors ses idées et toute son âme dans un cahier orange qui lui permet de traverser son deuil. Pierre Labrie nous offre un roman poétique sur la peine dans lequel la perte est palpable, tout comme le désir et l’espoir de reconstruction. La précision dans le choix des mots et la finesse du récit donnent naissance à un univers sensible
Marie Fradette, La Presse+, 18 février 2015, section DOSSIER RELÂCHE, écran 9

«Écrite avec une grande simplicité dans les mots, loin de tout désire de faire de l’effet, cette poésie se manifeste à travers l’émotion qui étreint l’enfant, avec laquelle elle doit se débattre et qu’elle vaincra finalement pour être heureuse. Le passage du temps qui guérit les blessures, la résilience qui vient avec le regard qu’on pose sur soi et sur le monde, sont palpables à la lecture de ce recueil réconfortant
Raymond Bertin, Lurelu, hiver, vol. 37, no. 3, 2015.

 «Un texte bref, aéré et chargé d’émotions. L’auteur a su mettre en pages l’affliction d’une adolescente confrontée à la mort de sa mère. Un texte bref à savourer en temps de bonheur pour penser à se monter des bacs à mettre sous son lit.»
Rachel Boisvert, vivrelire.ca, 21 novembre 2014.

«Recueil de poèmes parlant de famille, de deuil et de résilience, Un gouffre sous mon lit propose une alternance entre images simples du quotidien et métaphores plus profondes et reste accessible à tous les lecteurs grâce à la voix, à la fois mature et naïve, d’Alice et à la division en chapitres.
Ayant remporté le prix AQPF-ANEL en 2013 pour Nous sommes ce continent, autre recueil de poésie paru chez Soulières éditeur, Pierre Labrie revient en force avec Un gouffre sous mon lit. À hauteur d’enfant, l’auteur parle de deuil, traversant avec Alice tous les passages obligés menant à l’acceptation de cette grande perte.
Pour le faire, il utilise une langue accessible s’en servant à la fois pour raconter des moments de sa vie quotidienne et parler d’émotions dans des images choisies et ciselées. L’idée du gouffre sous le lit est particulièrement bien trouvée et le tout est authentique et puissant.»
sophielit.ca, 2 septembre 2014.